Colliers Viking

Le collier Viking, l'accessoire indispensable pour vous mettre en valeur

Dans notre boutique, vous pourrez choisir le collier viking qui vous correspond. Êtes-vous inspiré par la puissance du Dieu Thor ou le courage du Dieux Odin ? Souhaitez-vous avoir la puissance du loup Fenrir ou encore la bravoure des Guerriers Bersekers ?  Il est ainsi possible de trouver des colliers vikings authentiques qui feront ressortir votre personnalité.

Les colliers vikings que nous proposons sont de véritables bijoux. Fabriqués avec un grand soin et une précision remarquable par nos artisans, nos modèles sont de parfaits produits afin d’afficher votre attrait pour la culture nordique. Selon vos goûts, vous pourrez opter pour du bronze ou de l’argent massif. Des mélanges avec de l’or sont aussi possibles afin de véritablement rayonner auprès de vos proches. Nos colliers vikings allient un excellent niveau de détail, un style hors pair ainsi qu’un poids parfaitement équilibré. 

N’hésitez plus et profitez d’un vaste choix de colliers au sein de notre boutique.

Parmi les choses pour manifester leur foi, les vikings portaient des colliers autour du cou. Mais que veulent-ils dire réellement ?

Origine et histoire des colliers Vikings


Dans l’histoire de la civilisation Viking, les bijoux étaient considérés comme quelque chose de très important. Ils faisaient partie intégrante de la vie, avec des métiers qui les prenaient totalement en considération dans leur travail de conception.

Finalement, outre les colliers, les bijoux concernent également les bracelets et autres bagues. Chacun d’eux avaient une signification profonde en plus d’être de parfaits objets de décoration. Si aujourd’hui les créations contemporaines d’artistes intègrent d’autres éléments, à l’origine, les colliers vikings leur permettaient d’afficher leur statut social, leur relation avec les animaux mythologiques et la nature. Car oui, les vikings étaient fascinés par l’environnement qui les entourait.

 

Signification des Colliers Vikings dans la société

Dans la société Viking, porter un collier avait plusieurs significations. Afin d’afficher leur amour pour leur foi et leur religion, les Vikings portaient des pendentifs autour du cou. C’était un moyen de montrer son respect aux membres du panthéon. Cette pratique concernait toute la partie de la population, hommes et femmes, jeunes ou plus vieux.

Source

Les colliers sont également présents chez la mythologie nordique. Freya était la déesse de l’amour, de la beauté, de l’attirance, des prophéties ou encore de la fertilité. Jumelle du dieu Freyr, elle possède un collier, appelé collier de Brisingar, qui est fabriqué à base d’or et d’ambre. On dit qu’elle possède un charme irrésistible lorsqu’elle le porte. Cela prouve que le collier a une place importante dans la culture viking, à la fois pour les hommes et pour les dieux.

Avoir un pendentif ou un collier viking autour du cou permettait également d’avoir en soi les pouvoirs magiques qu’il contenait. Ces capacités seraient données par l’ensemble des dieux et créatures au sein de leur croyance. Un guerrier viking était plus fort s’il portait son collier au moment de se battre contre ses ennemis. Il décuplait alors ses capacités et pouvait battre n’importe quelle autre personne.

Le collier porté par les vikings était aussi un moyen d’afficher son statut social. Sur leurs bijoux, on pouvait trouver toute sorte de pierres précieuses. Celles-ci ne pouvaient être portées que par les riches et nobles de la société. Les vikings les plus modestes ne pouvaient se permettre d’avoir de telles pièces de valeur sur eux. La mise en évidence de ce statut social est surtout faite par les riches car ils n’ont pas à se soucier des besoins fondamentaux que sont l’hydratation et l’alimentation. Généralement dirigeants de leurs villes ou de leurs villages, ils utilisaient ce qui était fait pour la communauté.

Comment les colliers Vikings étaient-ils fabriqués?

Avec la renommée des bateaux qu’ils construisaient, on sait que les vikings étaient très compétents pour concevoir toutes sortes d’objets. Pour fabriquer leurs colliers, ils disposaient de plusieurs outils spéciaux destinés à cet usage. On peut citer par exemple le marteau, la pince, les tenailles, les enclumes et surtout les creusets. Des découvertes archéologiques ont permis de retrouver des moules uniquement dédiés à la création des bijoux. Pour faire ces moules, les Vikings ont inséré un modèle existant en plomb dans de l’argile. C’est de cette manière que les artisans ont pu produire un grand nombre de bijoux et donc fabriquer en masse.

La décoration des différents bijoux est réalisée à l’aide matières spéciales. Il y a donc finalement une grande chaîne d’approvisionnement qui s’est mise en place à cette époque afin de permettre aux artisans vikings de fabriquer des colliers ou des bagues. Les commerçants qui œuvraient dans les pays voisins avaient un rôle à jouer.

Comme ce sont d’importants objets, et au vu de l’utilisation qu’ils en faisaient, les peuples nordiques se devaient de porter sur eux des bijoux magnifiques. C’est pour cette raison qu’ils utilisaient des matières précieuses. Des métaux tels que l’or, l’argent et le bronze étaient très prisés car ils permettaient de rayonner parmi les leurs. Ils s’accompagnaient de différents pendentifs faits de perles de verre ou d’ambre pour les plus pauvres. Les plus riches avaient les moyens d’y ajouter des pierres précieuses voire des cristaux. Dans la plupart des colliers avec des perles, on note qu’il y en avait une, deux ou trois. Voir plus de trois perles sur un collier était extrêmement rare. Les personnes qui portaient un tel objet avaient un statut important au sein de la société et une certaine richesse.


Sur ces colliers, les pendentifs correspondaient à des symboles religieux et des souvenirs qui possédaient un sens pour celui qui le portait. Un symbole emblématique et populaire tel que le marteau de Thor rendrait le viking plus fort au combat. Ceux qui étaient les plus courants étaient les amulettes telles que des pointes de flèche ou encore des haches.

Pour relier tous ces éléments ensemble, les artisans vikings utilisaient des fils de fer et des fibres naturelles de différentes longueurs et dimensions, afin de convenir à toutes les tailles de cou.

Des batailles, ils en emportaient…

C’est pour cette raison qu’ils ont régné en Europe durant un certain temps. Considérés comme de valeureux guerriers avec leurs lances, haches et boucliers, les Vikings étaient surtout réputés pour être de sérieux pillards.

Les diverses recherches historiques ont monté que les habitants des pays nordiques ont réalisé un certain nombre de raids dans toute l’Europe. Leurs voyages les ont notamment amenés jusqu’en mer Caspienne ou dans la mer Méditerranée, créant un contact avec l’Afrique du Nord. Mais c’est dans le Nord de l’Europe et particulièrement en Angleterre que les Vikings vont effectuer la plupart de leurs actions.

Le premier raid viking fait sur la Grande-Bretagne a eu lieu durant l’an 789 sur l’île de Portland. Mais c’est le pillage du monastère de Lindisfarne en 793 qui donne le ton d’invasions qui dureront jusqu’en 1066, année de la fin de l’âge Viking. Cette attaque sur un édifice religieux permettra aux guerriers et commerçants nordiques d’emporter de nombreux objets comme des assiettes, des verres mais aussi des bijoux tels que des colliers, bagues et autres trésors du monastère.

Parmi tous les objets qu’ils ramenaient chez eux, une large place était accordée aux bijoux tels que les colliers. Mais pourquoi tenaient-ils tant à ramener cela de leurs raids ? Outre le prestige que cela apporte, les nombreux bijoux avaient une place particulière au sein de la culture Viking.

Les colliers pouvaient en effet servir de monnaie. À cette époque, la plupart des transactions et du commerce reposent sur le système de troc. Les nombreux bijoux pouvaient eux aussi servir dans les échanges. C’est aussi pour cette raison que les Vikings utilisaient principalement des métaux précieux pour fabriquer leurs bijoux. Dans le cas où un ornement était trop grand ou utilisait trop de métaux précieux pour une transaction, les Vikings pouvaient briser la pièce en plus petits morceaux afin que cela convienne aux deux parties. C’est ce qu’on appelle le procédé « breaking silver ». Même les morts qui étaient enterrés se voyaient être entourés de différents bijoux car les Vikings pensaient qu’ils devaient disposer de suffisamment de monnaie pour vivre confortablement dans un autre monde.

Finalement les bijoux du peuple nordique servaient donc de monnaie telle que nous la connaissons aujourd’hui avec pièces et billets.

Ou bien ils en laissaient

L’histoire viking en Angleterre ne s’arrête pas à de simples pillages. En 865, la Grande Armée viking débarque en Grande-Bretagne avec la ferme intention de conquérir et de coloniser le territoire. À son époque, elle était une des plus grandes forces armées du continent européen.

Les anneaux

Finalement, certains membres de la communauté viking optaient pour un collier un peu particulier. Il s’agit des anneaux de cou, qui étaient très resserrés. Fabriqués en bronze, or ou argent, ils étaient plus rares car ils n’apportaient pas le confort d’un collier. Les anneaux étaient également des bijoux visibles sur le poignet ou le bras. Extrêmement populaires, les bagues se sont aussi implantées dans la culture viking.

Les vikings étaient un peuple guerrier et pillard mais qui aimait aussi la mode. Ils s’efforçaient d’intégrer les colliers et autres bijoux dans leur vie quotidienne. Ils servaient donc à manifester leur foi et leur statut social. Au-delà de leur attrait esthétique, les ornements vikings permettaient aussi de pouvoir se payer des choses sous forme d’échange. Les bijoux s’apparentaient ainsi à de la monnaie dans un portefeuille. Cela contredit donc l’image d’un peuple barbare que l’on peut se faire des nordiques. Ils étaient organisés, en avance sur d’autres civilisations, ce qui leur a permis de dominer une certaine partie de l’Europe. La riche culture viking continue ainsi de traverser les années.

Les nombreux coups d’éclats de cette armée vont alors créer le Danelaw. C’est une partie de la Grande-Bretagne où était appliquée la loi des Danois, pendant le temps de pillages par les Vikings danois et norvégiens. Cela concernait les royaumes anglais de Northumbrie et d’Est-Anglie.

De ce passage et cette souveraineté, il reste des traces. Plusieurs colliers vikings ont en effet été retrouvé dans l’est de l’Angleterre.

En 1876, au domicile des Gibson, sur leur terrain en colline, est retrouvé un collier datant de l’époque saxonne. Il date précisément de 875 à 900 après J-C lorsque les danois étaient présents en nombre sur le territoire anglais et faisaient face à Alfred le Grand, roi du Wessex.

Sur ce collier viking, on retrouve des perles de cornaline, de verre, d’argent, de cristal mais aussi des pendentifs en argent uni, et argent doré, décorés d’un motif de ruban en style scandinave. Ce bijou a été retrouvé sur une femme scandinave, qui était, à l’époque, dans un cimetière. Le pendentif en argent uni est inscrit d’une croix, ce qui peut montrer que sa propriétaire avait accepté la religion chrétienne de ses voisins. Une telle pièce devait appartenir à une Viking ayant un certain statut dans sa société.

Un autre collier viking datant de cette époque a été retrouvé et est exposé dans le Jorvik Visitor Center à York, une ville anglaise qui possède un lourd passé avec les scandinaves. Elle fut la capitale d’un royaume viking lors du passage de la Grande Armée. Le collier se compose de 51 perles diverses de très haute qualité. Ce bijou a été découvert dans la fosse d’une volva. Chez les vikings, les volvas étaient les prêtresses qui maitrisaient la magie nordique.